Impossible de résister à cette petite merveille de la cuisine italienne... On peut remplacer le jarret de veau par du tendron de veau, c'est plus économique et très savoureux aussi, mais adieu à la délicieuse moëlle fondant sous la langue... Slurp!! Ici, c'est la version à l'orange... on peut opter pour le citron, c'est excellent aussi...

Des pâtes fraîches légèrement "al-dente" accompagneront divinement ce plat très parfumé...

DSCN3723

Pour 6 personnes :

1,600 kg de tranches de jarret de veau (ou de tendron)
1 belle échalote
1 gousse d'ail
30gr de beurre
Huile d'olive
1cs bombée de farine
20cl de vin blanc
1 marmite de bouillon de bœuf Knorr
Herbes fraîches : thym, romarin, sauge, persil plat (un petit bouquet de chaque)
1 grosse boite de tomates pelées
1 pincée de sucre

1 orange non traitée (ou 1 citron)

Laver et essuyer l'orange. Prélever le zeste avec un zesteur, ou avec un économe (dans ce cas, les tailler en julienne fine). Réserver. Presser le jus d'une demi orange.

Dans une sauteuse, dorer les morceaux de veau sur toutes leurs faces dans l'huile et le beurre et réserver. Ajouter l'échalote hachée, laisser étuver sans trop colorer, ajouter l'ail haché, laisser cuire un peu. Remettre la viande dans la sauteuse, saupoudrer de farine, bien mélanger et laisser cuire un peu.

Mouiller avec le vin, laisser bouillir et réduire un peu. Ajouter les herbes aromatiques (sauf le persil) (ne pas lésiner!!) et le zeste d'orange (en garder 1/3 pour la déco et le hacher très fin). Ajouter les tomates pelées et leur jus en les écrasant grossièrement, une pincée de sucre (contre l'acidité des tomates), puis la marmite de bouillon et couvrir.

Laisser mijoter 1h30 environ (à couvert) à feu doux, jusqu'à ce que la viande se détache facilement. Assaisonner (goûter avant), ajouter le jus d'orange et refaire mijoter un peu.

Saupoudrer de persil plat haché et des zestes réservés avant de servir bien chaud.

DSCN3261