J'aime bien la cuisine africaine... Enfin, le peu que j'en connais, parce que je trouve qu'on n'en parle pas beaucoup... A tort! Dans ma jeunesse parisienne, j'avais fait la découverte d'un tout petit resto camerounais "Mini Resto", si ma mémoire est bonne... Adresse très connue d'un public averti... Et là, j'ai fait des découvertes culinaires que j'aimerais bien reproduire (enfin, pas toutes pour être honnête...), il va me falloir quelques recherches... Je n'ai pas trop apprécié le porc-épic... entre autres... Je continue donc mes investigations sur le net, et c'est ainsi que j'ai trouvé cette recette bien sympathique, chez la non-moins sympathique Georgiana, qui a participé à Masterchef!

DSCN_668

Pour 4 personnes :

4 cuisses de poulet
200 gr de farine mais blanc ou semoule fine
1 boite de concentré de tomate
2 kub Or
1 cs de gingembre en poudre
2 gousses d'ail
2 oignons
1 grosse tomate
Huile d'arachide ou autre

Faire une marinade avec un Kub Or émietté, une gousse d'ail écrasée, le gingembre et une cs d'huile. Bien mélanger et badigeonner le poulet avec. Laisser macérer quelques heures (toute la nuit pour moi).

DSCN_569

Faire dorer le poulet à feu vif avec un filet d'huile. Mouiller avec un verre d'eau, baisser le feu et laisser cuire 15 a 20 mn.

DSCN_638

Préchauffer le four a 200°.

Pendant ce temps, préparer l'amiwo. Réduire un oignon en purée. Dans une casserole mettre un filet d'huile. Ajouter la purée d'oignon, le concentré de tomate et un Kub Or émietté. Faire cuire 1 à 2 mn en remuant sans cesse.

DSCN_637

Verser deux verres d'eau (50cl pour moi) et baisser le feu. Délayer la moitie de la farine avec un peu d'eau et verser dans la casserole et porter doucement à ébullition.

DSCN_660

Faire dorer les morceaux de poulet au four.

On reprend l'amiwo... Lorsque ça bout, verser le reste de farine en pluie en mélangeant très vite pour éviter les grumeaux. Faire hors du feu si on n'a pas l'habitude. Laisser encore quelques minutes sur le feu.

DSCN_662

Test pour vérifier que c'est cuit: tapoter la préparation avec le dos d'une cuillère en bois. Si ça ne colle pas, c'est que c'est bon :-) J'ai simplement goûté la préparation (qui est en fait une polenta à la tomate et aux oignons) jusqu'à ce qu'elle soit cuite... En fait, c'est cuit dès qu'elle se met en boule... Et tout comme la polenta, une fois qu'elle a durci, impossible de l'assouplir à  nouveau... Donc, à faire au dernier moment! Ou couper en morceaux et dorer à l'huile, mais on n'a plus la même consistance...

DSCN_664

Servir avec le poulet et une petite sauce faite avec un peu d'oignon et de tomate émincée. Pour cela, faire suer l'oignon dans un filet d'huile. Saler, poivrer. Ajouter les tomates, un peu de gingembre en poudre, une feuille de laurier et du piment antillais pour parfumer :-) (attention a pas l'écraser). J'ai utilisé un piment oiseau entier, et ça suffit largement à notre palais! Rectifier l'assaisonnement et laisser cuire 1 à 2 mn. Servir saupoudré d'un peu de persil hâché!

DSCN_634

Huiler très légèrement un petit ramequin. Pour faire joli, on peut mettre un peu de persil au fond. Remplir ensuite de pâte rouge et retourner sur une assiette. Découvrir au moment de servir.

DSCN_673