Quel délice!!! Rien à voir avec la soupe de poisson à laquelle nous sommes habitués... Tant au niveau du goût qu'à la texture... Ici, la soupe n'est pas mixée. C'était d'ailleurs le plat principal de mon fameux dîner italien. Après tout ce que nous avions mangé avant, ce plat léger et très parfumé était idéal!!! A refaire! Devinez où je l'ai trouvée, cette superbe recette?? Eh oui, dans mon livre "ITALIE - Saveurs du bout du monde"... Encore une fois, je vous le dis, ce bouquin est génial! J'ai envie d'essayer toutes les recettes quasiment!!! Je vous encourage à vous le procurer, vous ne serez pas déçus!!

Cette délicieuse soupe se sert bien chaude, avec des crostini frottés à l'ail... Huuum!!! Mais il faut faire vite pour que le pain reste encore croustillant!!! Du coup, j'ai fait très peu de photos, vite fait... mais bon, on fera mieux la prochaine fois... Sinon envoyez-moi votre photo si vous la faites!!! Ciao!!!

IMG_8229

Pour 4 personnes :

Fumet de poisson
300 gr de filets de poisson blanc à chair ferme (lotte, rouget-barbet, morue, bar) écaillés et détaillés en gros cubes ; réserver les arêtes
12 crevettes
1 petit oignon grossièrement haché
1 carotte grossièrement hachée
15 gr de persil plat grossièrement haché

200 gr de blancs de calamar
4 cs d'huile d'olive
1 oignon haché menu
1 branche de céleri hachée menu
1 carotte hachée menu
2 gousses d'ail hachées menu
1 pincée de piment de Cayenne
1 bulbe de fenouil finement émincé
125 ml de vin blanc sec
400 gr de tomates concassées en boîte
250 gr de noix de Saint-Jacques nettoyées

Crostini
3 cs d'huile d'olive vierge extra
2 gousses d'ail écrasées
4 tranches de pain de campagne (ciabatta par exemple)

Préparer le fumet de poisson : rincer les arêtes à l'eau froide. Décortiquer les crevettes et ôter la veine. Mettre les arêtes et les carapaces de crevettes dans une grande casserole et les recouvrir d'eau. Porter doucement à ébullition en écumant la surface. Ajouter l'oignon, la carotte et les tiges du persil, puis laisser mijoter 20 minutes à feu doux. Passer au chinois et prélever 1,5 litre de bouillon. Selon le cas, ajouter un peu d'eau ou continuer à faire mijoter, jusqu'à ce que le bouillon soit réduit à 1,5 litre.

Étaler les calamars à plat, côté peu vers vous et inciser de petits croisillons dans la chair, sans la percer. Couper en morceaux dans la diagonale. J'ai utilisé des petites seiches décongelées, car je n'en avais pas trouvé de frais...

Dans une grande casserole, faire revenir l'oignon, le céleri, la carotte, l'ail et le persil grossièrement haché dans l'huile chaude, pendant 5 à 6 minutes à feu doux à moyen, sans laisser brunir.

Ajouter le piment de Cayenne et assaisonner. Incorporer le fenouil et cuire 2 à 3 minutes de plus. Verser le vin blanc, augmenter le feu et cuire jusqu'à ce qu'il soit complètement absorbé. Incorporer les tomates, le fumet de poisson et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser mijoter 20 minutes.

Ajouter les calamars, les morceaux de poisson et faire cuire 1 minute. Prolonger la cuisson de 2 minutes avec les noix de Saint-Jacques et les crevettes. Saler si nécessaire.

Crostini
Dans une grande poêle, faire fondre l'ail dans l'huile chaude. Ajouter le pain et le faire dorer à feu doux, sur les deux faces. J'ai fait différemment : j'ai grillé le pain au grille-pain, ensuite je l'ai frotté à l'ail, puis je l'ai arrosé d'huile d'olive, comme en Espagne! C'est tellement bon!

Poser une tranche de pain dans chaque assiette, verser la soupe et servir immédiatement. J'avais peu garni les assiettes, car nous avions déjà l'estomac bien rempli! Heureusement, c'est passé tout seul!

 IMG_8230B